CGA. Cabinet des Géomètres Associés AMEDEO - MONS

Nous répondons à vos questions au +32 65 36 15 84 / +32 65 95 20 25 - geometre.couez@couez.be

FANNI AMEDEO - ADMINISTRATRICE/GEOMETRE-EXPERT

LA CONSTRUCTION EN BOIS : un système en plein essor et à hautes performances.

jeu, 02/21/2013 - 10:20 -- bureau

Publié le 21/02/2013

Le bois est utilisé dans le domaine de la construction depuis la nuit des temps. Toutefois, en raison de nombreux préjugés et de l'apparition de la maçonnerie lourde, le bois est tombé en désuétude pour se limiter structurellement à une utilisation en charpente.

Le retour du bois dans les structures portantes principales du bâtiment s'est amorcé après la crise pétrolière des années 1970 ; il s'est amplifié lors du Sommet de la Terre à Rio en 1992 et semble se confirmer depuis le début du XXIè siècle.

Ce positionnement ne cesse de croître, et ce dans la majorité des pays européens.

Pareil engouement est notamment dû aux mesures prises par les instances gouvernementales en vue de réduire l'empreinte énergétique des bâtiments et de favoriser l'utilisation durable des ressources naturelles.

En effet, la construction en bois peut se targuer de nombreux points forts en matière de durabilité : le bois est une matière première renouvelable avec un écobilan positif qui n'engendre qu'une quantité restreinte de déchets sur le chantier et qui requiert peu d'énergie de production.

Le bois est également favorisé par rapport aux autres matériaux grâce à des avantages plus pragmatiques : faible poids propre, apport d'eau superflu, possibilités de préfabrication, rapidité d'assemblage, adéquation aux nouvelles tendances architecturales et possibilité d'augmenter l'épaisseur des couches d'isolation thermique sans augmenter substantiellement l'épaisseur totale des façades (l'isolant remplissant tout l'espace disponible entre les montants).

Ces différents aspects expliquent l'intérêt et la considération que lui portent aussi bien les professionnels que les particuliers, tant pour des bâtiments tertiaires que résidentiels, voire multirésidentiels. D'ailleurs, 15 à 20 % des nouvelles constructions mises en chantier chaque année en Belgique sont en bois et essentiellement à ossature en bois.

Ce constat est d'autant plus flagrant qu'au début des années 2000, la construction en bois représentait à peine 8 à 10 % des nouveaux permis de bâtir.

Comme tout système constructif, un projet de construction en bois doit être mûrement réfléchi. Ainsi, les matériaux (type d’isolant, nature de la barrière à l’air et à la vapeur d’eau, …) doivent être judicieusement choisis afin d’assurer la durabilité et les performances de l’ouvrage.

Source : Extrait de la Revue du Centre Scientifique et Technique de la Construction – 2013/1    http://www.cstc.be